Università telematica internazionale UNINETTUNO


Communiqué de presse

Retourner aux Communiqués de presse

Shoah : les États Généraux de la Mémoire pour Enseigner à la Nouvelle Génération le Respect des Valeurs Universelles de l'Homme


16/10/2020


  • Aujourd'hui, aux Archives historiques de la Présidence de la République et en streaming live sur le site Internet et sur la page FB de l'Université UNINETTUNO et sur le portail des Archives historiques de la Présidence de la République, les Etats généraux de la mémoire ont eu lieu
  • L'initiative, basée sur une idée de Furio Colombo et Vittorio Pavoncello, en coordination avec le secrétariat de la sénatrice Liliana Segre, marraine du projet, a été réalisée par l'Université Télématique Internationale UNINETTUNO, en collaboration avec la Fondazione Adriano Olivetti et la Fondazione Giacomo Matteotti
  • Parmi les invités, également Edith Bruck, l'écrivain d'origine hongroise qui a survécu à Auschwitz, Milena Santerini, coordinatrice nationale pour la lutte contre l'antisémitisme et Noemi Di Segni, président de l'Union des communautés juives italiennes.

Rome, 16 octobre 2020 – Préserver la mémoire d'un des moments les plus tragiques de l'histoire de l'humanité, afin d'apprendre aux jeunes à ne pas oublier les atrocités vécues par les générations passées. Tel est le message qui ressort aujourd'hui États Généraux de la Mémoire, qui se tiennent aux Archives Historiques de la Présidence de la République, en streaming live sur le site Internet et sur la page FB de l'Université Télématique Internationale UNINETTUNO et sur le portail des Archives Historiques de la Présidence de la République.

L'initiative, née d'une idée de Furio Colombo et Vittorio Pavoncello, en coordination avec le secrétariat de la sénatrice Liliana Segre, marraine du projet, a été réalisée par l'Université Télématique Internationale UNINETTUNO, en coopération avec la Fondazione Adriano Olivetti et la Fondazione Giacomo Matteotti.

L'objectif principal des États Généraux de la Mémoire est de constituer un centre d'agrégation et d'échange de connaissances avec toutes les institutions qui travaillent avec et par la mémoire, qui est présente dans toutes les milieux de la vie.

Le projet des Etats Généraux a été lancé par l'Université UNINETTUNO le 27 janvier dernier, avec un marathon télévisé de 24 heures diffusé sur Uninettuniversity.tv (chaînes Sky 812 et 701 de Tivùsat) et en streaming live sur le site de l'Université, qui visait à raconter et à se souvenir de la Shoah à travers vingt-quatre heures continues de leçons vidéo, d'analyses approfondies, de musique et de films, alternées avec le contenu des leçons tirées des archives de UNINETTUNO.

L'événement s'est déroulé en présence des créateurs, Furio Colombo et Vittorio Pavoncello, mais aussi de Maria Amata Garito, Recteur d'UNINETTUNO, Milena Santerini, Coordinatrice nationale pour la lutte contre l'antisémitisme, Noemi Di Segni, Présidente de l'Union des Communautés Juives Italiennes, qui a lancé un appel à la mémoire, Alberto Aghemo, Vice-président et Secrétaire Général de la Fondazione Giacomo Matteotti et Beniamino de' Liguori Carino, Secrétaire général de la Fondazione Adriano Olivetti. 

L'invitée spéciale était Edith Bruck, l'écrivaine d'origine hongroise qui a survécu à Auschwitz, qui a lu le poème "27 janvier 2020" et a ensuite prononcé un discours sur la Mémoire après Auschwitz. Les Etats Généraux de la Mémoire ont également accueilli la Lectio Magistralis d' Anna Foa, "Dall'omicidio Matteotti all'omicidio dei romani ebrei, violenze di un regime (Du meutre Matteotti au meutre des juives romains, violences d’un régime) ", et la lecture d'extraits de La storia d’ Elsa Morante : 16 ottobre 1943 par l'actrice Marilù Prati.

"Le Jour de la Mémoire reconnaît qu'après la guerre vient la paix et que toutes les idées doivent être respectées même si elles perdent", a déclaré Furio Colombo. "Mais le jour du souvenir existe pour qu'il soit clair, à travers le souvenir et la répétition des faits qui se sont produits, que la Shoah n'est pas seulement une horreur commise par d'autres mais un crime italien. Il affirme et démontre que le fascisme n'est pas une idée parmi d'autres. Le fascisme est un crime".

"Les Etats Généraux de la Mémoire traitent de la mémoire à plusieurs niveaux : des dates de célébration qui forment notre histoire et notre identité collectives, à la mémoire de chaque aspect de la vie, qu'il s'agisse de cellules, d'objets en mouvement, de chemins de la psyché, de l'ADN ou de la robotique. En célébrant la mémoire, nous parlons du futur, car la mémoire n'est pas un point de départ mais un point d'arrivée, dans lequel elle devient vie", a déclaré Vittorio Pavoncello.

"Les États Généraux de la Mémoire doivent être l'occasion pour les nouvelles générations de réfléchir aux blessures profondes que les guerres laissent dans la conscience des peuples. Une réflexion que les jeunes doivent faire pour améliorer leur présent et ne pas commettre les erreurs du passé", a finalement commenté Maria Amata Garito, Recteur de l'UNINETTUNO. "L'Université UNINETTUNO - qui depuis des années crée un réseau d'étudiants et de professeurs venant de différents pays du monde, dans le but de respecter les différences politiques, culturelles et religieuses en les considérant comme une richesse ̶ a soutenu les États Généraux de la Mémoire car, dans le moment historique délicat que nous vivons, des initiatives comme celle-ci sont parmi les principaux outils de diffusion d'une culture d'accueil, qui devrait être à la base de notre société globalisée et interconnectée".



Also available in: English

Siège de l'Université

Corso Vittorio Emanuele II, 39
00186 Roma - ITALIA
C.F.: 97394340588
P.IVA: 13937651001

Certified mail

info@pec.uninettunouniversity.net

Secrétariat des Etudiants

tel: +39 06 692076.70
tel: +39 06 692076.71
e-mail: info@uninettunouniversity.net

Vidéoconférence

Library 1st floor: 90.147.90.157
Meeting Room 5th floor: 90.147.90.158

Avez-vous besoin d’informations plus détaillées?

Donnez-nous vos données


Demandez des informations