Università telematica internazionale UNINETTUNO


Communiqué de presse

Retourner aux Communiqués de presse

En orbite le satellite CSES pour monitorer les tremblements de terre de l'espace. Une mission italo-chinoise avec l’apport des chercheurs de l’ Université Télématique Internationale UNINETTUNO


02/02/2018


Le 2 février, à 8h51 (heure italienne), de la base chinoise du Jiuquan Satellite Launch Center, dans le Désert de Gobi (Mongolie Interne), sera lancé le satellite CSES (China Seismo-Electromagnetic Satellite), fruit d’une collaboration entre l’Agence Spatiale Chinoise (CNSA) et l’Agence Spatiale Italienne (ASI). L’Université Télématique Internationale UNINETTUNO a joué un rôle essentiel dans toutes les phases du projet : à partir de la conception du projet au dessein des équipements, aux contrats pour la construction des détecteurs au développement des logiciels d’analyse des données que seront collectées.

L’Italie participe à la mission avec la “Collaboration LIMADOU” guidée par le Pr. Piergiorgio Picozza, professeur en physique de l’Université UNINETTUNO, Professeur Emérite à l’Université de Rome Tor Vergata et membre de l’Institut National de Physique Nucléaire (INFN). Responsable de l’unité de recherche UNINETTUNO est Livio Conti, coordinateur de l’équipe “UNINETTUNO – Earth” et engagé, depuis plusieurs années, dans l’étude de la physique des particules des Ceintures de Van Allen, des émissions électromagnétiques associés aux tremblements de terre et au Space Weather. Des autres unités de recherche de la “Collaboration LIMADOU” sont celles de l’INFN, des Universités de Bologne, Rome Tor Vergata et de Trente et des Instituts INAF-IAPS, IFAC-CNR et INGV.

Le satellite CSES observera la Terre de l’espace pour faire le monitorage des phénomènes séismiques et les éruptions volcaniques. But de la mission – qui a une durée prévue de 5 ans – est celui de vérifier l’existence de perturbations dans l’haute ionosphère et magnétosphère qui pourraient se vérifier avant et durant des forts tremblements de terre. Plus en général, la mission CSES contribuera à étudier les interactions Soleil-Terre et les effets du vent solaire sur la Planète.

A bord du satellite il y a neuf équipements qui servent à mesurer les fluxes de particules chargées d’haute énergie, champs électromagnétiques et paramètres de plasma. Entre eux le détecteur de particules HEPD, entièrement réalisé en Italie ainsi avec l’apport de l’Université UNINETTUNO; le détecteur de champs électriques EFD développé conjointement par la Chine et l’Italie et les Langmuir Probes testées dans la chambre a plasma de Rome sous la supervision des chercheurs UNINETTUNO.

Dans le cadre de la Collaboration LIMADOU, les chercheurs Dario Assante, Simona Bartocci, Claudio Fornaro et Giuliano Vannaroni de la Faculté d’Ingénierie UNINETTUNO sont engagés dans l’étude de la physique des particules de Van Allen, dans des activités d’assurance qualité des appareils électroniques, dans le développement du système d’acquisition des données et dans les tests dans la chambre a plasma.

Pour en savoir plus: https://en.wikipedia.org/wiki/CSES_Mission


Also available in: English

Siège de l'Université

Corso Vittorio Emanuele II, 39
00186 Roma - ITALIA
C.F.: 97394340588
P.IVA: 13937651001

Certified mail

info@pec.uninettunouniversity.net

Secrétariat des Etudiants

tel: +39 06 692076.70
tel: +39 06 692076.71
e-mail: info@uninettunouniversity.net

Vidéoconférence

Library 1st floor: 90.147.90.157
Meeting Room 5th floor: 90.147.90.158

Avez-vous besoin d’informations plus détaillées?

Donnez-nous vos données


Demandez des informations